La saga M&M’s

Publié le par aktu graphik

Qui n’as jamais tenu un M&M’s au chaud dans ses mains pour tester son slogan (« fond dans la bouche, pas dans la main ») ?

 

Depuis les années 50, la marque connaît un succès fulgurant grâce à une communication cohérente qui a su s’adapter au fil du temps.

 

Retour sur une saga devenue culte… 

 

char spotlight blue

 

 

En 1935, Forrest Mars et Bruce Murrie créent la société M&M’s (Mars & Murrie’s).

Forrest Mars n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà participé au succès du groupe Mars Incorporated fondé par son père.

Après avoir travaillé sur leur projet de billes de chocolat recouvertes de sucre pour résister à la chaleur, les deux amis déposent le brevet M&M’s en mars 1941.

 

389688_10150624992161957_30634981956_9505711_700817949_n.jpg 551664_10150625008076957_30634981956_9505796_717128402_n.jpg

 

A cette époque, les confiseries étaient destinées aux soldats de la seconde guerre mondiale pour leur facilité de transport et d’adaptation à la chaleur.

 


 

Ce n’est qu’en 1946 que les M&M’s sont vendus au grand public.

 

Dans les années 50, la société connaît un succès retentissant grâce aux débuts de la publicité tv.

 

 

 

En 1954, « rouge » et « jaune » font leur première apparition télé avec un slogan devenu culte « M&M’s, le chocolat qui fond dans la bouche, pas dans la main ».

 

577731_10150691401376957_30634981956_9702856_1486884426_n.jpg

 En 1955, deux types de M&M’s font leur apparition en France : les Treets et les Bonitos.

Les Bonitos étaient les M&M’s originaux et les Treets leur variante à la cacahuète.

 

 

       

1973 marquera l’apparition de « rouge » et « jaune » sur les emballages, les propulsant au rang d’emblème de la marque.

Pour une cohérence internationale, la marque décide en 1986 de supprimer les Treets et Bonitos. Ces derniers deviennent alors les paquets M&M’s jaune et marron que l’on connaît aujourd’hui.

mms treets

 

Dix ans plus tard, le magazine US Today décerne le prix de la meilleure pub au groupe.

Dans le même temps, la société a vite compris la puissance d’internet et met en ligne un site web parodiant les films hollywoodiens.

Le ton est donné : l’univers M&M’s sera glamour et coloré.

 

Le groupe, de par ses initiales MM (2000 en chiffres romains), se proclame porte-parole du nouveau millénaire et lance en 1998 un film en 3D dans son magasin de Las Vegas.

 

Toujours dans l’ère du temps, la société lance en 2003 myM&M’s, un concept permettant de personnaliser ses chocolats.

L’idée sera développée en 2006 en France.

 

En bonus, la pub réalisée à l'occasion du super bowl 2012 :

 

 

Publié dans Communication

Commenter cet article

aktu graphik 24/05/2012 09:51

C'est vrai que les treets ont eu plus de succès que les bonitos ! Merci pour le commentaire !

lili 23/05/2012 22:15

je savais pour treets mais j'ai appris aujourd'hui pour bonitos!!!!!...article très interessant...merci